Christianisme et résurrection

Christianisme et résurrection

La résurrection – ou la promesse de la vie après la mort – fait partie intégrante de la croyance chrétienne. En tant que tel, la mort et la résurrection de Jésus-Christ forment le principe central du christianisme. Les évangiles du Nouveau Testament ne décrivent pas seulement la résurrection de Jésus après sa crucifixion, ils indiquent également au moins une résurrection de l’humanité, souvent celle du Jour du Jugement.

Jésus comme étant les « prémices »

Le terme «prémices» a fait partie intégrante de la culture chrétienne en tant que l’offrande sainte des premiers fruits de la moisson. La Bible emploie cette terminologie pour décrire le retour à la vie de Jésus trois jours après qu’il ait été enterré. Dans Corinthiens, il est dit que

« Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. » [1 Corinthiens 15:20].

Par conséquent, les chrétiens croient que la résurrection est la moisson de Dieu de l’humanité, dont la première et la plus importante a été réalisée par la résurrection du Christ.

Résurrections subséquentes

La résurrection du Christ n’est que la première partie du plan de Dieu. En Jean, on nous dit que Jésus a dit,

« Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort» (Jean 11: 25-26).

L’accent est mis sur l’intention de Dieu pour le salut de l’humanité qui résultera également d’une résurrection puisque « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle »…

Cependant, la Bible suggère également que la résurrection ne désigne pas l’hypothèse d’une vie physique complète après la mort. Au lieu de cela, Corinthiens explique « il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. » [1 Corinthiens 15:44].

La résurrection de l’humanité

Cependant, la résurrection de l’humanité ne peut avoir lieu avant ce que beaucoup considèrent comme la seconde venue du Christ. Au jour du jugement,

« nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés» [1 Corinthiens 15: 51-52].

Il y a aussi un débat pour savoir si seuls les vrais chrétiens seront ressuscités pour entrer dans le Royaume Saint, ou si les justes et les injustes seront ressuscités pour faire face à leur jugement.

By clicking Subscribe, you agree to our Terms & Conditions and Privacy Policy
Fermer le menu
×
×

Panier